Gabriel Saglio et les Vieilles Pies

Gabriel Saglio

Il a grandi au sein d’une famille de 5 enfants Gabriel Saglio, une famille où l’art, la culture et le militantisme sont inscrits dans l’ADN. C’est peut-être en criant pour se faire entendre, ou à force de chanter avec ses frères et soeurs, qu’il a marqué sa voix de cette rocaille si particulière. C’est dans la campagne bretonne qu’il fera ses premiers pas, là-bas qu’il suivra ceux de son aîné, Matthieu SAGLIO, violoncelliste de renommée internationale (Diouke, Jerez Texas, Cello Solo…).

Il se met ainsi à la clarinette dès l’âge de 6 ans. Il entrera au Conservatoire National de Rennes et en ressortira diplômé à seulement 17 ans. Il y apprendra la maîtrise de cet instrument qui lui permettra enfin de réaliser un rêve : explorer le Klezmer avec pour référence un certain David KRAKAUER. Son frère jumeau quant à lui, Etienne SAGLIO, se dirigera vers le Cirque. Il entrera au Centre National des Arts du Cirque pour finalement devenir l’une des figures de proue de la Magie Nouvelle. Son spectacle Le Soir des Monstres fait salle comble partout en France. Etienne devient l’une des références du genre.

Gabriel SAGLIO fonde en 2003 son 1er groupe : LES VIEILLES PIES. L’album « Une Vie Formidable… » paru en 2010, et ses chansons voyageuses révèleront les talents d’auteur de Gabriel, sa force d’interprétation et de compositeur génial. Parmi les temps forts, un duo sur le titre « Si beaux » avec la chanteuse JUR, qui sera brillamment interprété en Live sur France Inter.

Gabriel Saglio est aujourd’hui de retour avec un nouvel album plus affirmé, plus mûr. Si le 1er album gravitait essentiellement autour de la musique klezmer, Gabriel s’autorise aujourd’hui un fantastique métissage. De l’Afrique qu’il a côtoyé un an durant, il a ramené des sonorités que l’on retrouve dans « Dansons », où les choeurs maliens répondent à un air de Jig irlandaise. Les MC de TEL ’AVIV et le DJ Mickaël CHARRY de Anakronik Electro Orkestra tchatchent avec la clarinette folle de Gabriel sur « Le Balcon de l’Orient », la musette flirte avec le slam sur « Mes silences et ma prose »... Toutes ces influences sont le reflet du parcours surprenant de cet artiste ouvert sur le monde. Ce disque est une invitation, aux histoires qu’il raconte, aux continents qu’il réunit, aux cultures qu’il marie, à l’ombre d’un Grand Jacques qui n’est jamais très loin. Alors bon voyage !


Gabriel Saglio

Gabriel SAGLIO: Chant / Clarinette / Clarinette Basse
Florian TATARD: Accordéon
Toups BEBEY: Percussions / Saxophones / Choeurs
Yoan HERNANDEZ: Guitare
Vincent BARRAU: Basse / Choeurs
Alban COINTE: Batterie / Choeurs